Le Mag, magazine municipal.

 

 

 

 

 

Parution bimestrielle
Le Mag permet de faire un point sur les évolutions de la commune, ses projets et leur avancement.

Commerçants, artisans, industriels… Si vous souhaitez faire paraître votre publicité dans Le Mag, distribué en 2000 exemplaires 5 fois par an, vous pouvez contacter le service communication de la Mairie au 01.64.48.43.01 ou par mail à infocom@mairie-ballainvilliers.fr.

Tribune des conseillers municipaux

  • Ballainvilliers Unis : 2023

    • Mag 44 – Février/Mars 2023 :

    Temps long ou trépigner : 2023 à l’heure des choix
    Nous ne faillirons pas à la tradition, la majorité vous souhaite une année 2023 particulièrement riche en bonheur et santé pour vous et vos proches.
    Les vœux du Maire de ce début d’année particulièrement réussis ont été financés par le mécénat d’entreprises, nous avons voulu inaugurer non seulement 2023 avec l’esprit festif accompagnée d’une gestion budgétaire savamment étudiée.
    Marquer la concrétisation d’un projet de la majorité (rénovation extérieure du Château) fut « une pierre deux coups ».
    Malgré une crise inflationniste qui impacte bon nombre de nos concitoyens, nous resterons actifs et volontaires sur le terrain social. Le CCAS est devenu le point central de notre volonté d’aider les plus démunis.
    La sobriété énergétique quant à elle, ne se dicte pas d’un simple coup de baguette magique puisqu’elle nécessite un plan d’actions accompagné d’efforts budgétaires et de gestes individuels compatibles avec le but recherché.
    Nous acceptons toute critique pour avancer, la mauvaise foi un peu moins. En effet, la modestie alliée à des efforts est beaucoup moins contreproductive que des propos trépignants et florissants sur les réseaux sociaux… Choisir l’action ? Le temps long de la phase juridique et administrative lié à l’extension de l’école Les Hauts-Fresnais a trouvé sa conclusion heureuse mi-décembre. 2023 sera donc le lancement de ce programme tant attendu des Ballainvillois, à défaut de recours exercés par l’opposition municipale, devant les juridictions, compromettant l’accueil de nouveaux enfants. L’heure des choix positifs ou négatifs en quelque sorte.

  • Ballainvilliers Unis : 2022

    • Mag 43 – Décembre-Janvier 2023 :
      Les chiens aboient, la caravane passe
      À l’heure d’une saison automnale et du changement d’heure accompagnant le passage forcé vers l’hiver, la chute des feuilles de choux du moment, liées à quelques postures individuelles, ciblent particulièrement le Maire. Ce ne sont pas quelques propos acides qui seront de nature à déstabiliser une majorité qui est au travail et œuvre pour vous. Si quelques rodomontades destinées à troubler la caravane qui passe, sont distillées à travers des tribunes jusque-là muettes, cela prouve que l’esprit démocratique reste une liberté fondamentale que nous souhaitons, sans diffamation ou offense de quelque nature que ce soit.
      La Majorité se doit de garder confiance en ses capacités et richesses individuelles. La tolérance et le respect doivent être partagés par tous. Les règles de fonctionnement propres à la représentation des élus locaux en sont les garantes. Lors de l’éditorial précédent notre capitaine d’équipe a su fixer le cap.
      Pour conclure sur la Star « Urbanisme », qui revient souvent sur les thèmes du moment, le devant de la scène et ses strass masquent souvent les coulisses de la réalité. En effet, dans l’attente des réunions publiques, des ateliers internes de concertation sur l’urbanisme sont ouverts avec tous les membres du conseil municipal tout groupe politique confondu. La remise à l’heure d’hiver des pendules s’est bien passée avant le 30 octobre à Ballainvilliers. Le Plan local d’urbanisme actuel étant trop permissif, sa révision n’est pas une Arlésienne mais notre engagement pour les projets de demain ; n’en déplaise à quelques pamphlets que nous ne cautionnons pas.
    • Mag 42 – Octobre-Novembre 2022 :
      Le conseil municipal a voté récemment la révision du plan local d’urbanisme datant de 2019.
      La vision de l’urbanisme de la nouvelle majorité municipale a évolué, orientée vers un urbanisme modéré, inclusif, écologique et conservant un esprit de petite ville de campagne proche de Paris.
      La priorité de la politique actuelle est de conserver les 56 % d’espaces naturels et agricoles, tout en essayant de remplir à minima les objectifs du Plan Local de l’Habitat de la Communauté d’agglomération.
      Ainsi, nous proposons de repasser des zones classées « à urbaniser » en zones exclusivement agricoles, interdisant ainsi toutes constructions.
      Vous vous dites certainement que de nombreuses réalisations sont en cours. Elles sont le fruit de l’héritage et d’un PLU trop permissif. Depuis le début du mandat un seul programme a été instruit et validé (car conforme au PLU actuel) : rue Normande.
      Par la révision du PLU, nous souhaitons contraindre les règles pour éviter la réalisation de programmes immobiliers permis notamment par la fusion de plusieurs parcelles.
      Dans un contexte de crise du logement, notre devoir est aussi d’offrir de l’habitat avec les infrastructures adéquates, à nous de trouver le bon équilibre, les bons secteurs de la commune et des constructions en harmonie avec l’architecture actuelle et tournées vers l’écologie, notamment par la réhabilitation de certaines zones industrielles ou des abords de la RN20, pour conserver le charme de notre ville.
      Nous ne manquerons pas de faire participer (comme déjà proposé) les Ballainvillois au devenir de leur ville à travers une consultation ouverte à tous.
    • Mag 41 – Juin-Septembre 2022 : 
      Bienveillance,
      Le monde est parfois rude et nous expose souvent à des agressions de toutes sortes. Parmi les plus importantes, la maladie, les difficultés financières ou les désaccords familiaux. Toutes ces difficultés que nous devons affronter quotidiennement peuvent aussi être compensées par de petits bonheurs et souvent de grandes joies. Ces évènements nous ne les maîtrisons pas forcément, alors essayons de maîtriser ce qui est possible de l’être.
      Dans le registre des ennuis qui noircissent notre vie, il y a ceux auxquels nous donnons une importance surdimensionnée : le conducteur irascible qui vous insulte, le voisin qui tond sa pelouse à l’heure du déjeuner, votre collègue qui n’a pas la même vision que vous sur un projet. Essayons de les relativiser même si cela est parfois difficile. Cela s’appelle simplement le bien vivre ensemble. Nous devons vivre ensemble sur le principe de la démocratie. Cela doit être un devoir, une exigence. La démocratie, c’est accepter des avis divergents sans renier les siens et sans contraindre l’autre, en acceptant que cela fonctionne de part et d’autre. Ne jamais penser que l’on détient toute la vérité. Relativisons ce que nous pensons être des attaques personnelles alors que très souvent ces attaques sont le fruit d’un individualisme pas forcément volontaire.
      L’été arrive, les vacances sont proches alors adoptons une attitude positive. Ayons cette vision haute qui permet d’être bienveillant et tolérant face aux hommes et aux évènements.
    • Mag 40 – Avril-Mai 2022 :
      Liberté chérie
      Malgré nos vœux pieux de positivisme évoqués lors de notre tribune précédente, les enjeux géostratégiques d’un pays de notre continent européen sont venus bousculer l’espoir de vivre une année 2022 pleine d’embellie et d’espoir. Ils contrarient également celui de revenir à une liberté de mouvement grâce à l’éloignement d’une pandémie gérée au plus fort d’une campagne de vaccination elle aussi bien orchestrée. Ce scénario improbable mais réel de guerre et d’invasion très anxiogène aura des répercussions sur notre mental mais aussi sur nos budgets personnels et locaux. Reste malgré tout un sentiment teinté de solidarité et de liberté chérie, inédit lié au resserrement des alliances des États membres de l’Union Européenne. L’isolationnisme en devenir d’un chef d’État guerrier n’est pas notre ADN.
      Notre majorité a depuis son élection connue bien des épreuves, une de plus qui ne doit pas nous détourner de nos objectifs énumérés dans le dernier Mag.
      L’élaboration de notre Budget primitif 2022 a été un exercice particulièrement difficile à mener tant les contraintes inflationnistes des matières premières, énergétiques ont pu frapper les différentes activités municipales. L’objectif de réduction de 2% des dépenses de fonctionnement hors décisions politiques nouvelles ne pourra pas à lui seul endiguer l’écart qui subsiste pour parvenir à l’équilibre imposé Dépenses/Recettes, l’un des paramètres augmentant plus que l’autre. La mise en place d’outils de pilotage de gestion, d’une programmation pluriannuelle des investissements seront des sujets sur lesquels nous reviendrons vers vous.
    • Mag 39 – Février-Mars 2022 :
      Bonne année positive !Vive 2022 au nom de la majorité municipale !
      Certes la situation sanitaire ne nous a pas permis de nous retrouver lors de la cérémonie officielle des vœux, mais une « e-cérémonie » nous aura malgré tout permis de respecter la tradition.
      Ce mois de janvier reste l’instant privilégié des souhaits, cela demeure aussi la période des résolutions et des projets.
      Face à la crise sanitaire, que nous gérons au quotidien depuis presque 2 ans avec l’appui des services municipaux, face à quelques critiques ici et là de ceux qui ne font rien, vous pouvez être convaincus que l’envie et le respect du programme municipal demeurent notre priorité ainsi que votre protection. La proximité prochaine de la révision du plan local d’urbanisme, d’une étude concertée sur un plan de circulation fluidifiant les mobilités, le démarrage de l’extension du groupe Scolaire des Hauts-Fresnais outre les autres investissements projetés dont vous prendrez connaissance au premier trimestre, démontreront que la majorité municipale fait front à tous les obstacles.
      Que 2022 reste pour vous et votre entourage, une année heureuse, positive et solidaire.
      L’action de la Ville reste tournée vers cette solidarité, notamment via le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) à qui vous pouvez faire appel et confiance.Soyez prudents !
    • Mag 38 – Décembre 2021-Janvier 2022 : 
      Les annonces du Président de la République pour la 3e dose de rappel vaccinal pour les personnes dès l’âge de 5O ans nous amènera, dans les semaines à venir, à vous communiquer les centres de proximité susceptibles d’accueillir les Ballainvillois. L’établissement Hospitalier Les Magnolias et les élus impliqués dans l’offre de santé se sont mobilisés sur le sujet. Aussi n’hésitez pas à vous faire connaître via le CCAS de la commune qui pourra vous aider à obtenir un créneau si besoin est. En effet, les prises de rendez-vous via d’autres circuits, restent à l’entière liberté de chacun.
      L’éditorial du Maire a quant à lui abordé un autre sujet important : la révision du plan local d’urbanisme. Il demeure important que vous puissiez venir nombreux sur les modes de concertations inédits envisagés tout au long des mois qui viendront et qui ne se limiteront pas qu’au seul contexte règlementaire. La mise en place des rendez-vous du Maire et Adjoints le samedi matin, les cafés citoyen du Maire épisodiques ont déjà amélioré la proximité des élus. Deux maximes résument assez bien ce contexte de prise de contact : « Le vouloir rend possible l’impossible. D’un soulier, même neuf, on n’en peut faire un bonnet ».
      Pour conclure nous vous invitons à lire un très bel ouvrage décryptant le monde urbain et territorial : Droit de cité de la « ville-monde » à la « ville du quart d’heure » de Carlos Moreno. Il ne pourra que vous inciter à mesurer les mutations de tous ordres (changement climatique, métropolisation des territoires…) auxquelles les décideurs territoriaux sont confrontés.
  • Ballainvilliers Unis : 2021

    • Mag 37 – Octobre-Novembre 2021 :Une nouvelle rentrée s’achève et l’équipe de la majorité municipale au travail depuis plus d’un an envisage une année 2022 riche en projets. Le Maire est à pied d’œuvre. Outre sa présence sur la Ville, elle défend avec passion les ambitions de notre Ville au sein de la Communauté d’Agglomération en tant que Vice-Présidente aux Finances. Un programme municipal ne peut être à lui seul financé par ses propres ressources locales, aussi le soutien de la Communauté PARIS SACLAY demeure un partenariat indissociable. Les services de la Ville s’étoffent de jour en jour compte tenu des objectifs ambitieux de notre programme, mais aussi de l’arrivée de nouveaux Ballainvillois. Les résultats acquis dans l’éditorial du Maire constituent le socle de la réussite et de la volonté de respecter nos engagements.Il reste que nous devrions, outre une embellie économique annoncée (qui est cependant le rattrapage de la chute de croissance), parfaire nos expériences d’élus entre les nouveaux enthousiastes et anciens expérimentés. Cette potion s’est avérée contrariée par les restrictions sanitaires, mais les statistiques aidant, nous devrions retrouver enfin notre rythme de travail tel que nous l’avions envisagé au service de tous les Ballainvillois : sans faille !Les messages d’insatisfaction et ceux qui soutiennent notre action seront dans les deux cas un encouragement pour rectifier nos erreurs (sachons rester humbles) mais aussi pour aller de l’avant.
    • Mag 36 – Juin 2021 :

    3, 19, 9, 30
    Ce quatuor de chiffres n’est pas le pronostic du prochain quarté mais le calendrier du déconfinement sur mai et juin : les prémices de la liberté, enfin !
    Respectons toujours les mesures barrières tant que la vaccination de nos concitoyens n’est pas optimale.
    Après de nombreuses semaines de restrictions ponctuées d’incivilités récurrentes qui ont parfois conduit à la mise en place de mesures drastiques, votre équipe municipale a su engager des projets importants pour la suite du mandat :

    – vote du budget sans augmentation ni de fiscalité* ni des tarifs usagers,
    – désignation d’un architecte pour l’extension de l’école Les Hauts-Fresnais,
    – signature de la convention de mutualisation entre les Polices municipales de Saulx-les-Chartreux et Ballainvilliers,
    – participation assidue de nos élus et retraités bénévoles au centre de vaccination.

    Ces actions, malgré la crise Covid, ont pu être réalisées grâce au concours des services municipaux et commissions municipales.
    Même si les incertitudes et les protocoles sanitaires demeurent, nous faisons maintenant le pari de la vie, la culture et l’animation. Les activités culturelles et sportives suspendues jusqu’à présent vont reprendre progressivement. Nos supports de communications relaieront ces périodes de festivités qui nous ont fait tellement défaut.

    *La réforme de la taxe d’habitation en 2021 fusionne les taux communaux (15,12 %) et départementaux (16,37 %) de foncier bâti en un seul (31,49 %) sans impact sur le niveau total par foyer (hors révision des bases par l’État).

    • Mag 35 – Mars 2021 :

    Le monde d’après… ?
    À l’heure où nous traversons une période mouvementée due à la crise sanitaire COVID-19 et les bouleversements qui en résultent, nous espérons entrevoir une lueur d’espoir grâce à la découverte de différents vaccins mis sur le marché.
    Nous nous sommes efforcés avec tous les médecins et bénévoles d’être mobilisés pour mettre toutes ces énergies au service de Ballainvilliers, non seulement pour disposer d’un centre de test mais aussi participer au déploiement du centre de vaccination commun à Ballainvilliers, Longjumeau et Saulx-les-Chartreux situé à Longjumeau.
    Outre ce volet santé, la solidarité dont nous devrons faire preuve devra non seulement porter sur le volet humain mais aussi économique et financier. Comme évoqué lors du Conseil d’administration du CCAS en janvier dernier, nous ne souhaitons pas laisser les Ballainvillois en difficulté ; ils trouveront une écoute de proximité au CCAS de la commune.
    Quant au volet financier de l’Agglomération Paris-Saclay, les rapports de la Banque de France ne sont guère encourageants. La réduction des impôts de production (fiscalité des entreprises) sur des niveaux importants nécessitera des efforts d’économies ainsi qu’une juxtaposi-tion des priorités d’investissements à l’échelle du territoire. L’emploi et l’économie sont une variable dont nous devrons tenir compte dans les deux prochaines années.
    Aussi, nous défendrons Ballainvilliers avec toute notre énergie afin que nous puissions sereinement prendre notre destin en main et non en dépendre.

  • Ballainvilliers Unis : 2020

    • Mag 34 – Octobre 2020 :

    Été inédit et rentrée prudente.
    La crise sanitaire ne doit pas nous empêcher d’entrevoir des jours meilleurs.
    Prendre un arrêté pour restreindre quelques comportements débordants dans les espaces publics n’est certainement pas une sanction mais une capacité à agir ! Nous ne ferions rien, on nous reprocherait notre immobilisme. Une équipe municipale doit prendre toute disposition pour garantir des conditions de vie en société en adoptant certains principes de précaution.
    À cette occasion, nous tenons à remercier le personnel municipal mis à forte contribution pendant cette période. Cet accompagnement professionnel garantit la réussite de nos objectifs.
    Nous faisons notre possible pour maintenir les manifestations prévues, en accord avec l’état sanitaire. L’organisation du Forum des associations et l’édition du guide des activités municipales et associatives ont été les volets d’une reprise pour tenter de revivre progressivement « comme avant ».
    Nous continuerons à accompagner quiconque sera en difficulté, dans la mesure de nos moyens, les conséquences sociales et économiques demeurant prégnantes.
    Reprenons notre vie « normale » tout en restant prudents et en adoptant les bons réflexes.

    • Mag 33 – Juin 2020 :

    « C’est de l’énergie collective que naissent les plus belles réussites »
    C’est ainsi que conclut la lettre du Maire du 27 mai adressée aux Ballainvillois.
    Afin de vous faire bénéficier d’une réelle démocratie, la Majorité souhaite donner à l’Opposition les moyens nécessaires à son expression, au-delà même de la stricte réglementation. La composition des commissions municipales dans lesquelles nous avons souhaité respecter la proportionnalité des sièges du Conseil municipal, la mise à disposition en septembre d’un local équipé de matériel informatique, la révision du règlement intérieur de notre assemblée permettront l’expression de tous au service de nos concitoyens.
    Nous nous voulons constructifs et souhaitons être dans l’action quand certains préfèrent s’inscrire dans des procédures n’apportant aucune valeur ajoutée à notre commune.
    Maintenant, attelons-nous à la concrétisation de toutes les actions que nous vous avons proposées, dans un esprit démocratique et de modernité.

  • L'alternative : 2023

    • Mag 44 – Février/Mars 2023 :

    Cher (es) Ballainvillois (es), Sachez que sous nos coups de boutoir, le Maire a fini par reconnaître sa responsabilité et avoir signé les permis de construire de 4 programmes d’envergure sur notre commune . Il s’agit des 4 constructions en cours rue Général Leclerc et rue du Perray. D’ici peu, un 5e programme devrait voir le jour rue Normande. Il s’avère également que des accords ont été signés prévoyant l’urbanisation des secteurs des Daunettes et N 20 et plusieurs centaines de logements supplémentaires dont 25 à 30 % de logements sociaux. Avec 2,8 habitants en moyenne par logement, nous devrions atteindre les 10 000 habitants dans un futur proche ! Or, ces perspectives ne correspondent en rien aux aspirations des Ballainvillois et à ce qui était annoncé dans le programme de campagne de la majorité. De plus, nous n’avons pas les infrastructures et capacités financières permettant d’accueillir un tel afflux d’habitants. Il nous faudra donc augmenter nos dépenses de fonctionnement et investir massivement dans nos équipements et bâtiments publics (le personnel, la voirie, les écoles etc). Il en découle que ce sont bien les habitants actuels qui, par le biais d’une explosion déjà amorcée des impôts locaux, financeront et subiront les conséquences des décisions calamiteuses de la majorité en matière d’urbanisme … Aussi, même si on vous plonge quotidiennement dans le noir en coupant l’éclairage public, aucun acte de propagande tel qu’un spectacle de lumières ne saurait vous éblouir et masquer le fait que depuis mars 2020, tous les ingrédients d’une gestion chaotique sont réunis. Vos alliés, les élus de l’Alternative”

  • L'alternative : 2022

    • Mag 43 – Décembre-Janvier 2023 :
      Cher(es) ballainvillois(es),
      Quel plaisir de vous retrouver.
      Il est en effet difficile d’obtenir le respect de nos droits à communiquer sans entrave !
      En vérité, c’est bien le Maire actuel qui s’est empressé d’autoriser les nombreux programmes immobiliers qui sortent de terre ; des fautes intentionnelles et impardonnables qui se traduisent déjà par une dégradation de nos cadre et qualité de vie.
      De ce fait, les mandats complices se succèdent puisque notre ville continue de subir les conséquences d’une bétonisation dictée par les promoteurs !
      Les sujets environnementaux sont éludés car ils sont incompatibles avec les projets immobiliers en cours et à venir.
      Couplé à une hausse de la taxe foncière, un fiasco se profile au sujet des capacités d’accueil de nos écoles.
      Nos voiries ne supportent déjà plus l’accroissement constant de la circulation. Si Ballainvilliers continue de perdre sa spécificité et son attrait à ce rythme, la valeur des biens immobiliers baissera rapidement.
      Sachez que l’obligation, si souvent invoquée, de respecter les quotas de construction n’était qu’une excuse qui devient aujourd’hui un mensonge éhonté !
      Pourquoi, contre l’intérêt commun, les parpaings s’imposent-ils alors si facilement sur notre commune ?
      Nous luttons donc en interne pour éviter le saccage programmé de nos quartiers et sauver ce qu’il reste de « notre esprit village ».
      Plusieurs de vos représentants osent désormais s’exprimer librement en quittant la majorité.
      Une prise de conscience s’impose à tous d’urgence, notamment lors de la révision du PLU.
    • Mag 42 – Octobre-Novembre 2022 :
      Cher(es) ballainvillois(es),Nous obtenons peu à peu le respect de nos droits à communiquer sans entrave. Quel plaisir de vous retrouver…
      Sachez que les fautes impardonnables du début de mandat se traduisent déjà par une dégradation de notre cadre et qualité de vie.
      En effet, notre ville continue de subir les conséquences d’une bétonisation dictée par les promoteurs !
      Les sujets environnementaux sont éludés car incompatibles avec les projets immobiliers en cours et à venir.
      Couplé à une hausse de la taxe foncière, un fiasco se profile au sujet des capacités d’accueil de nos écoles.
      Nos voiries ne supportent déjà plus l’accroissement constant de la circulation etc…
      Si Ballainvilliers continuait de perdre sa spécificité et son attrait à ce rythme, la valeur des biens immobiliers baisserait.
      Or, l’obligation de respecter des quotas de construction ,si souvent invoquée, était une excuse toute trouvée qui mute aujourd’hui en mensonge éhonté !
      Pourquoi donc, contre l’intérêt commun, les parpaings s’imposeraient-ils alors si facilement sur notre commune ?
      Aussi, nous luttons en interne pour éviter le saccage programmé de nos quartiers et sauver ce qu’il reste de « notre esprit village ».
      Plusieurs de vos représentants osent désormais s’exprimer librement en quittant la majorité.
      Nous espérons une prise de conscience rapide d’autres de nos collègues, notamment à l’occasion de la révision du PLU.Vos alliés, les élus de L’ALTERNATIVE
    • Mag 41 – Juin-Septembre 2022 : 
      Tribune non communiquée
    • Mag 40 – Avril-Mai 2022 :
      Tribune non communiquée.
    • Mag 39 – Février-Mars 2022 :
      Tribune non communiquée.
    • Mag 38 – Décembre 2021-Janvier 2022 : 
      Tribune non communiquée.
  • L'alternative : 2021

    L’alternative

    • Mag 37 – Octobre-Novembre 2021 :
      Tribune non communiquée.
    • Mag 36 – Juin 2021 :
      Tribune non communiquée.
    • Mag 35 – Mars 2021 :
      L’équipe de l’Alternative vous souhaite tous ses vœux pour cette nouvelle année 2021. En espérant que nous pourrons reprendre une activité normale au sein de notre village sans Covid, nous sommes toujours à votre disposition si vous avez des questions.
      Vous pouvez nous joindre sur nos boîtes mail : lalternative91160@gmail.com ou Opposition@mairie-ballainvilliers.fr
  • L'alternative : 2020

    L’alternative

    • Mag 34 – Octobre 2020 :
      Tribune non communiquée.
    • Mag 33 – Juin 2020 :
      Chères Ballainvilloises, chers Ballainvillois,
      Nous n’avons que 1200 caractères autorisés pour nous exprimer, donc nous irons à l’essentiel. L’Alternative espère que vous vous portez bien et vous remercie d’avoir permis à six d’entre nous de siéger au conseil municipal de Ballainvilliers à la suite du très beau résultat de 48 % obtenu lors du scrutin du 15 mars dernier. En raison de la crise sanitaire, nous étions comme vous confinés jusqu’au 11 mai et nous ne sommes entrés en fonction que le 18 mai. Un premier conseil municipal s’est tenu le 25 mai afin d’élire le maire et ses adjoints. Nous n’avons pas pris part à ce vote. En effet, un recours contre le résultat de l’élection a été déposé au tribunal administratif en raison d’irrégularités constatées lors du scrutin du 15 mars dernier. Nous demandons soit de réformer le résultat soit son annulation.
      Conformément à nos droits, nous attendons toujours la mise à disposition d’une salle afin de vous recevoir et de pouvoir travailler dans les meilleures conditions. Prochainement, nous serons présents sur les réseaux sociaux afin de communiquer plus librement. Pour nous joindre, allez sur le site de la mairie « Vie Municipale » puis « Les conseillers » et cliquer sur « lui écrire ».
      1200 caractères dépassés !…
      À très vite, les élus de l’Alternative.
  • Préservons Ballainvilliers : 2023

    • Mag 44 – Février/Mars 2023 :

    « C’EST PAS VERSAILLES ICI ! »
    Cher(es) Ballainvillois(es),
    Votre nouveau groupe, Préservons Ballainvilliers, issu de la majorité municipale actuelle, vous présente ses meilleurs vœux et une bonne année.
    Quand certains cherchent la lumière, en donnant des leçons sur le thème de la sobriété énergétique, tout en proposant un spectacle de lumière…votre groupe reste mobilisé sur vos préoccupations :
    La Santé. Nous devons nous mobiliser pour garantir, sur la commune, une offre de soin digne et refuser le désert médical qui s’accroit comme une fatalité, notamment sur la médecine généraliste. Nous devons aussi refuser la fermeture de l’hôpital de Longjumeau !
    Les finances. La crise énergétique renforce le besoin d’exemplarité municipale et nous serons attentifs au prochain budget pour ne pas augmenter les impôts, une fois de plus, sachant que dans le même temps, nous allons nous priver d’une rentrée d’argent pérenne par une opération financière catastrophique pour la ville.
    Le cadre de vie. Constructions anarchiques, Grues, routes et trottoirs défoncés, pesticides, toujours aucun engagement sur le plan climat, pourtant porté par la CPS, voilà le tableau idyllique de la ville. Nous défendons, avec détermination, le caractère « village » de Ballainvilliers quand certains cherchent à tout prix à atteindre les 10 000 habitants, sans mettre en adéquation les services aux habitants.
    Vous pouvez toujours nous suivre sur notre page Facebook « Préservons Ballainvilliers » et prendre connaissance de nos alertes et propositions, dans un esprit serein et constructif.
    Respectueusement

  • Préservons Ballainvilliers : 2022

    • Mag 43 – Décembre-Janvier 2023 :
      Cher(es) Ballainvillois(es),
      Nous avons le plaisir de vous informer de la création d’un nouveau groupe d’élus, issu de la majorité, Préservons Ballainvilliers.
      Vous vous demandez sûrement pourquoi des conseillers délégués de la majorité, remettent leurs délégations alors que cette fonction les passionne ?
      Nous considérons qu’il y a un décalage entre les promesses de campagne et les réalisations. Pire, la trajectoire s’est de loin écartée de celle sur laquelle vous nous avez donné ce mandat. Les échanges au mieux tendus, nous conduisent aujourd’hui à agir, autrement…
      Le programme promettait un urbanisme maîtrisé ?, on voit pousser des grues comme des champignons. On promettait « Élaborer une charte avec les exploitants agricoles pour une culture raisonnée » et on refuse aux élus impliqués d’agir, laissant les riverains sans protection et sans réponse. Il y a beaucoup d’autres exemples…
      Cette création de groupe sonne comme une alerte à la mobilisation, mobilisation des élus de la majorité qui ne souhaitent pas être complice, mobilisation de tous les Ballainvillois(es) qui souhaitent préserver leur cadre de vie et qui ne reconnaissent plus leur ville.
      La révision du plan local d’urbanisme (PLU) donne déjà des ouvertures à des zones très importantes d’urbanisation. Les questions environnementales passent au second plan comme l’adéquation des services ou la cohésion des quartiers.
      Nous avons ouvert une page Facebook « Préservons Ballainvilliers »
      Suivez-nous sur notre page pour prendre connaissance de nos alertes et propositions, dans un esprit serein et constructif.
      Respectueusement
  • David Dobigny : 2022

    • Mag 43 – Décembre-Janvier 2023 :
      Cher(es) Ballainvillois(es),
      Nous avons le plaisir de vous informer de la création d’un nouveau groupe d’élus, issu de la majorité, Préservons Ballainvilliers.
      Vous vous demandez sûrement pourquoi des conseillers délégués de la majorité, remettent leurs délégations alors que cette fonction les passionne ?
      Nous considérons qu’il y a un décalage entre les promesses de campagne et les réalisations. Pire, la trajectoire s’est de loin écartée de celle sur laquelle vous nous avez donné ce mandat. Les échanges au mieux tendus, nous conduisent aujourd’hui à agir, autrement…
      Le programme promettait un urbanisme maîtrisé ?, on voit pousser des grues comme des champignons. On promettait « Élaborer une charte avec les exploitants agricoles pour une culture raisonnée » et on refuse aux élus impliqués d’agir, laissant les riverains sans protection et sans réponse. Il y a beaucoup d’autres exemples…
      Cette création de groupe sonne comme une alerte à la mobilisation, mobilisation des élus de la majorité qui ne souhaitent pas être complice, mobilisation de tous les Ballainvillois(es) qui souhaitent préserver leur cadre de vie et qui ne reconnaissent plus leur ville.
      La révision du plan local d’urbanisme (PLU) donne déjà des ouvertures à des zones très importantes d’urbanisation. Les questions environnementales passent au second plan comme l’adéquation des services ou la cohésion des quartiers.
      Nous avons ouvert une page Facebook « Préservons Ballainvilliers »
      Suivez-nous sur notre page pour prendre connaissance de nos alertes et propositions, dans un esprit serein et constructif.
      Respectueusement
    • Mag 42 – Octobre-Novembre 2022 :
      Je m’adresse aujourd’hui à tous les Ballainvillois(es) pour les informer de ma décision de quitter le groupe majorité pour devenir un conseiller autonome, sans délégation ni indemnité, libre de parler et d’agir. Comme vous le savez, j’ai été maire adjoint à la communication/évènementiel, puis conseiller spécial depuis 2 ans, et membre du bureau municipal.J’ai toujours œuvré pour la commune et j’ai eu à cœur de construire, avec mes collègues de la commission et l’équipe COM, de nombreuses réalisations (refonte du Mag/gazette/ réseaux sociaux / nouvelle identité etc.. ) Je les remercie vivement cette énergie positive !. C’est un crève-cœur de quitter une fonction qui me passionnait.Maintenant voilà, le mépris dans les échanges sur les questions environnementales, de protection des plus fragiles, ou cette marche forcée vers un urbanisme non maitrisé, le Béton Roi, ne correspondent pas à mes valeurs.  Il m’aurait été facile de rester et me taire… mais voilà je suis entier et fidèle au mandat que vous m’avez donné. Après les évènements climatiques d’hier et de cet été, comment peut-on dire encore, « l’environnement c’est pas trop mon truc » ?  Vous l’aurez compris, j’aurai à cœur de porter ses valeurs au sein du conseil et vous rendrai compte des actions et alertes. Merci pour tous les soutiens déjà reçus. Vous pouvez m’écrire désormais sur une autre adresse mail (la première ayant été supprimée brutalement et sans prévenance).protegeonsball1@gmail.comRespectueusement.